IFLOREANE Formations ongles - Le bon et le mauvais !!
IFLOREANE          - CENTRE DE FORMATION PRIVE

Le bon ... et le MAUVAIS !!!



Malheureusement le métier n'étant ni reconnu (aucun diplôme) ni même considéré à sa juste valeur par le public, les "vendeurs de rêve" se sont taillés une belle part du marché, au prix de la qualité du travail...

En effet, aujourd'hui les formations "expresses" de 3 jours ou une semaine, les kits vendus sur internet ou même dans les magasins de bricolage, les "copines" qui "savent faire", les "dvd" et autres pseudo enseignements à distance, les formateurs qui ne sont que des commerciaux et ne connaissent rien au métier en réalité etc etc etc ont fait qu'aujourd'hui il règne une immense anarchie dans la profession...

Si les ongles artificiels sont proposés " à chaque coin de rue", un très faible pourcentage de ces prestataires sont en réalité compétents...Et l'esthétique du résultat n'est pas le seul point qui subit cette dégradation du savoir-faire, la SANTE est à présent elle aussi largement concernée....

Un ongle travaillé comme il se doit doit respecter des critères précis, des "points de contrôle", et cela sous tous les angles de vue (il ne se travaille pas seulement de  dessus, mais également de face, des deux profils, et de dessous !!!)....

Le fameux " bombé" n'est pas une option que l'on choisi ou non, comme certains aiment à le faire croire... !!
C'est l'une des base du travail professionnel...
Il n'a pas seulement un but esthétique mais aussi de protection et de sécurité de la plaque de l'ongle et de la matrice... Si il n'est plus effectué aujourd'hui c'est parce qu'il nécessite un savoir-faire qu'on ne peut acquérir en quelques jours de "formation"...

Les techniciennes prétendent que le bombé ajoute de l'epaisseur ... FAUX FAUX ET ARCHI FAUX.... !!!
Elles sont d'ailleurs capables ( comme vous le constaterez sur les photos de "CE QUI N'EST PAS A FAIRE"), de faire des ongles très épais à l'extrémité tout en ne faisant aucun bombé !!! C'est une question de ponçage.. On sculpte l'ongle, on ne le badigeonne pas simplement d'une couche de gel.

Un bel ongle naturel est TOUJOURS bombé... !!!
Il faut simplement savoir le placer et le proportionner CORRECTEMENT pour allier esthétique et protection 

VOICI A QUOI DOIT RESSEMBLER UN "VRAI" ONGLE ARTIFICIEL :

TRAVAIL DE STAGIAIRE EN FORMATION
TRAVAIL DE STAGIAIRE EN FORMATION
TRAVAIL DE STAGIAIRE EN FORMATION
TRAVAIL DE STAGIAIRE EN FORMATION





























































































































Vous avez à présent une idée de ce que l'on devrait voir ...

VOICI A PRESENT UN APERCU DE LA DEGRADATION DU RESPECT DE CE METIER...
OU COMMENT "TUER" UNE PROFESSION EN LA DEVALORISANT AU POINT DE NE PLUS FAIRE DE DIFERENCE ENTRE PROFESSIONNELS ET AMATEURS

Je vous laisse juger de ce que l'on peut trouver comme prestations effectuées par des "professionnelles" (exerçant pour certaines leur activité depuis des années !!)















TRAVAIL  de "pseudos" techniciennes... "formées" et en activité PROFESSIONNELLE...

TRAVAIL bâclé, expédié en temps record,
Ni hygiène, ni savoir-faire,aucun respect des critères esthétiques ni de construction …
(photos de "cas" concrets reçus au centre)
 


et les résultats sur ongles naturels :




CONSEQUENCES DU NON RESPECT DES REGLES DE TRAVAIL PROFESSIONNEL :

Combien de femmes déçues, dégoutées, blessées, ont préféré abandonner la mise en valeur de cet atout pourtant particulièrement féminin suite à de multiples mauvaises expériences ??? 

 
TRAVAIL  de "pseudos" techniciennes... "formées" et en activité PROFESSIONNELLE...

TRAVAIL effectué sans connaissances théoriques, exercé sans compréhension du métier…
Les "formations" illusoires ayant pour but de "vendre de la formation et leurs produits" ont malheureusement un fort impact sur la qualité des techniciennes.
 


QUI N'A PAS ENTENDU :
"mais pourquoi une formation si longue ? Il existe des formations de 3 ou 5 jours"… Pour "faire des ongles ça suffit" !!

"Une formation dans une grande enseigne c'est forcement une garantie"

"C'est le nombre de modèles qui compte, il faut en faire un maximum"

Hé bien… Vous vous doutez des réponses…
Un métier ne s'apprend pas en quelques jours,
Une grande enseigne est SURTOUT un commerce, et l'objectif est de VENDRE, malheureusement pas d'ENSEIGNER,
Le nombre de modèles doit être intensif et régulier UNE FOIS SEULEMENT APRES AVOIR COMPRIS LES BASES DE LA PRATIQUE…
Et pour cela, il faut détailler et décortiquer chaque étape, posture, maniement des ustensiles et produits, etc etc… 
Donc, au départ, durant une formation de base, il faut peu de modèles mais beaucoup beaucoup de temps sur chaque ongle…
La rapidité ne viendra qu'une fois les bons gestes et bons process assimilés !




CONSEQUENCES DU NON RESPECT DES REGLES DE TRAVAIL PROFESSIONNEL :

Des femmes déçues, dégoutées, blessées, ont préféré abandonner la mise en valeur de cet atout pourtant particulièrement féminin suite à de multiples mauvaises expériences, ou encore… décident de les faire par ELLES-MEMES !!!! 

 
QUELQUES INFORMATIONS SUR LES FORMATIONS DE PROTHESIE / STYLISME ONGULAIRE EN GENERAL :


La prothésie ongulaire ainsi que la formation de prothésistes ongulaires ne sont malheureusement pas encore réglementées en France( aucun diplôme d'Etat n'existe dans notre pays, seuls des certificats de stages plus ou moins représentatifs des réels acquis de l'élève sont délivrés en fin de formation ). Les formations elles-mêmes subissent une vague néfaste de personnes incompétentes et sans scrupules, proposant des stages très incomplets à des tarifs attractifs ou non, faisant miroiter aux élèves néophytes une activité très lucrative au bout de quelques jours seulement de "formation"... " Une rentabilité quazi immédiate pour un minimum d'investissement et un travail accessible à tous ...!! "Soyons réalistes, à part encourager les clientes à faire elles-mêmes leurs ongles en achetant les produits en vente libre au public pour un résultat similaire à ce que certaines "professionnelles " leur proposent, se laisser séduire par un stage promettant TOUT pour RIEN ne garantit rien d'autre qu'une mauvaise image de notre profession.  Nous assistons à une explosion de pseudos " prothésistes ongulaires" traumatisant l'ongle naturel par l'emploi de produits bas de gamme, l'absence d'hygiène, le non-respect des règles de base des protocoles professionnels, et la méconnaissance des différents aspects de ce métier, bien plus vaste qu'il n'y parait .... Ce métier souffre par conséquent d'une dévalorisation compréhensible aux yeux du grand public et même de certains professionnels de l'esthétique, mais la clientèle est plus que jamais à la recherche de techniciennes COMPETENTES et  prends désormais conscience que la pose d'ongles n'est pas accessible à tous car elle requiert un réel savoir-faire.Pour satisfaire cette demande, existante mais  également exigeante, une formation sérieuse, une réelle éthique professionnelle et l'utilisation de produits de qualité sont indispensables. 


ARTICLE DU POLE EMPLOI SUR LE METIER DE STYLISTE ONGULAIRE : Cliquez
 IL EST URGENT DE RE-VALORISER NOTRE METIER ...

Dans ce sens, il est de notre devoir à nous, professionnelles, de nous imposer une éthique rigoureuse associant : - la qualité de travail et des conditions de travail ( hygiène en particulier ) ,- un service de conseil et d'information envers la cliente ( trop peu appliqué aujourd'hui, souvent par manque de compétence et de professionnalisme ),- un concept commercial permettant de ne pas se plier à  " la guerre des prix " au détriment du résultat.- la remise en question de ses compétences au fil du temps, en évoluant avec les nouvelles techniques afin de toujours proposer le meilleur… 

AVERTISSEMENT :
L'exercice de cette profession sous-entend un investissement financier
( formation, matériel, produits, installation...)
et également PERSONNEL

( Quelle que soit la durée du stage effectué, prévoir une période de pratique intensive sur modèles post-formation pendant plusieurs mois avant toute installation en tant que professionnelle )   ******************************

 









SIRET : 503 911 299 00017   /   APE : 8552 Z
Organisme de formation enregistré  auprès du préfet de région PROVENCE – ALPES - COTE D'AZUR sous le numéro de déclaration
93 83 04094 83




 
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint